Initiation sadique d’une bourgeoise curieuse des sévices hard

8K
Partager
Copier le lien

Voilà la sextape d’un couple bourgeoise allemand s’est fait une spécialité d’initier, de soumettre et de proposer à des femmes, des débutantes ou des esclaves confirmées dans le BDSM. Dans cette video hard, c’est une quadragénaire, une femme sans histoire, qui a répondu à une annonce sur un site sado-maso Maitresse-sm.com. Elle avait juste envie de repousser ses limites et goûter à l’extrême. Ca va bien sur commencer par une situation de soumission par les cordes. Oui, bondage obligatoire pour qu’elle ressente la coercition, la contrainte, la douleur par la corde. Le maitre et la maitresse SM gardent une froideur et une impassibilité.
Mais les deux manifestent une poigne, une autorité naturelle et les claques sur ses seins sont cinglants, éclatants.
Attention, le bondage ne s’arrête pas à son corps. En effet, l’esclave sexuelle se trouvera défiguré par des fils de crin sur le visage. Créant des bourrelets de face, et elle ne doit faire preuve d’aucun signe de douleur. Pas de plainte et de complainte.
Le spectacle de cette video est plutôt agréable puisque notre chienne, est pas mal physiquement. Bien foutue, de gros seins bonnet C, qui tiennent encore la route. Monsieur et madame, couple dominant, se délectent, se régalent des sévices qu’ils peuvent infliger à cette femme.

Pinces à linges pour faire frissonner ses sens

C’est bien beau le bondage mais pour que la débutante ressente les émois d’un vrai sévice hard sans la faire souffrir de manière inconsidérée, il fallait passer par la douleur sur des zones précises. En effet, la video montre notre esclave sur une table, accroupie, la tête penchée en arrière, les seins offerts. Madame va ainsi passer à la vitesse supérieur en accrochant deux pinces à linge sur chacun de ses tétons. Ca pince fort et elle pousse ses premiers cris. Il y a à la fois de la douleur mais aussi un plaisir intense qui parcourt les sens de cette chienne. Oui, le plaisir SM émerge enfin et elle ressent pleinement le « plaisir » que procure la douleur. Ses sens frissonnentt et elle aimerait repousser encore plus loin ses émotions.
Il faut dire que le couple initiateur de ce moment BDSM aura révélé que ses jouissances ne seront plus jamais les mêmes.

Oui notre mature aura révélé sa nature soumise, que c’est dans l’emprisonnement, l’humiliation, le rabaissement et des situations d’avilissement qu’elle se sent vivante et pleine. Et les rires sarcastiques, moqueurs et rabaissant de ses maitres rajoutent de l’excitation.
Se sentir à leur merci, ne rien pouvoir leur refuser créent des situations d’imprévisibilité dans les sévices et les douces tortures qu’ils sont capables de lui infliger. Alors régalez vous de cette video parce que seuls les Allemands sont capables de restituer ce genre de tranche de vie, amateur. Avec d’authentiques paires D/S, qui ne boudent jamais leur plaisir quand ils peuvent mettre en situation les rdv SM hard. Et quand c’est une débutante, une esclave qui ne connait pas les codes, ça rend la chose vraiment croustillante.
Une video fournie par BDSM Absolute.

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *